Une histoire des abeilles : un roman intemporel

Depuis quelques années, nous entendons parler de plus en plus du dérèglement climatique et de ses conséquences, de la sixième extinction de masse en général et de la disparition progressive des abeilles en particulier. Des articles de presse circulent, des essais sont écrits. Mais que diriez-vous de lire un roman qui traite de manière simple et efficace de la disparition des abeilles ? Maja Lunde nous en offre la possibilité, de la manière la plus prégnante qui soit.

Une œuvre du passé, du présent, et du futur

61pHBKkkH3L._SX195_
©Pauline Ricco

Dans ce récit, nous suivons trois personnages : William, Georges et Tao. Le premier vit dans l’Angleterre du milieu du XIXème siècle, le second au sein des États-Unis, de nos jours. La dernière, Tao, est une jeune femme de la fin du XXIème siècle résidant en Chine. À travers leur existence, nous suivons l’évolution du destin des abeilles.

William est un scientifique qui est passionné par ces insectes pollinisateurs. Il étudie leurs comportements, cherche à comprendre leur mode de fonctionnement, et aspire à élaborer la meilleure ruche aussi bien pour augmenter le rendement de miel que pour rendre les colonies heureuses.

Georges exerce la profession d’apiculteur. Il aime son métier. Passionné par les abeilles, il les considère quasiment comme ses enfants. Jusqu’à ce que ses colonies s’éteignent les unes après les autres, sans explication, le laissant dans le dénuement le plus complet.

Tao, quant à elle, exerce la tâche de pollinisatrice. Elle vit dans un monde dans lequel toutes les abeilles ont disparu. L’Homme a dû s’adapter et assurer le rôle que ces dernières tenaient autrefois.

Trois personnes, trois époques différentes, trois destins singuliers, un point commun : les abeilles.

Un livre très bien documenté

Si l’ouvrage se concentre sur la place du pollinisateur le plus emblématique, et sur son importance dans le cycle écologique, il n’en est pas pour autant le seul sujet. Nous suivons aussi les vies de ces trois personnages, leurs sentiments, leurs tracas de tous les jours. Cela rend le livre d’autant plus vivant, et le message écologique beaucoup plus tangible. Car nous pourrions être cet apiculteur qui voit ses abeilles mourir. Ou cette pollinisatrice contrainte d’effectuer sa tâche si l’humanité veut survivre.

Le choix qu’à fait l’auteure de traiter le sujet sur trois époques différentes, à trois époques clé de l’évolution des abeilles, nous permet de mieux appréhender la question. On sent que les époques passées et présentes ont été véritablement l’objet d’une recherche documentaire, ce qui rend le futur hypothétique d’autant plus tangible, vraisemblable, et préoccupant.

Quelle que soit votre opinion sur la question, ce livre vous apportera indubitablement quelque chose…

Alors, prêts à voler aux côtés de nos amies les abeilles ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :